Welcome!

@CloudExpo Authors: Elizabeth White, Pat Romanski, Yeshim Deniz, William Schmarzo, Stefana Muller

Related Topics: @CloudExpo, Microservices Expo

@CloudExpo: Blog Feed Post

PRaaS, PRocessus as a Service

PRaaS, processiels et BPO (Business Process Outsourcing)

Praas productsOui, je sais, encore un acronyme en aaS !

Par curiosité j’ai fait une recherche "Praas" sur Bing et Google, actualité oblige !

Le moins que l’on puisse dire, et que les résultats obtenus sont ... très différents !

Pour ceux que cela intéresse, je vous conseille d’utiliser l’outil “blackdog” qui exécute votre recherche sur Google et Bing et vous propose les deux sur la même page de votre navigateur.

J’ai ainsi appris que Praas est un produit “magique” de médecine naturelle, qui s’appuie sur une démarche très ancienne de la médecine indienne, nommée Ayurveda. (l’article de Wikipédia sur Ayurveda est passionnant.)

Revenons à notre monde de la technologie, du Cloud Computing.

Pourquoi parler de PRaaS ? Quelles différences avec les solutions SaaS ? C’est ce que je vous propose de découvrir.


PRaaS, PRocessus as a Service : un essai de définition

Photo Phil La lecture d’un texte récent, sur l’excellent blog de mon ami Phil Wainewright, a été le déclic qui m’a aidé à formaliser une idée sur laquelle je travaille depuis quelques années.

Dans son texte “Thinking Beyond SaaS As We Know It” (en réfléchissant au-delà du SaaS tel qu’on le connait”), Phil présente une entreprise, “Service Channel”, qui propose, comme un service sur le Cloud, la gestion complète de la sous-traitance de l’entretien d’établissements géographiquement répartis.

Service Channel process C’est un processus complexe, très spécialisé, et qui consomme beaucoup de ressources dans les grandes entreprises.

Quelles sont les compétences nécessaires pour créer “Service Channel” ?
- Une équipe d’informaticiens pour construire ce service sur le Cloud, oui, bien sûr, mais... ce n’est pas l’essentiel !
- En priorité une équipe de professionnels de ces métiers, qui connaissent sur le bout des doigts toutes ses spécificités et ses complexités, pour le modéliser et être capables d’en faire un “service” utilisable par des milliers d’entreprises.
C’est d’ailleurs l’un des points clefs de leur compétitivité ; on peut lire sur leur site : “Every member of our team has a deep understanding of the challenges that facility managers and contractors face every day...” (Chaque membre de notre équipe a une connaissance approfondie des difficultés rencontrées tous les jours par les gestionnaires et les sous-traitants...)

Et si “Service Channel” était un exemple de .... PRaaS, PRocessus as a Service ?

Je vous propose donc une première définition d’un PRaaS :

Un PRaaS possède quatre caractéristiques de base :
- Un service disponible sur le Cloud.
- Propose une réponse complète pour gérer l’intégralité d’un processus.
- Concerne non seulement l’entreprise, mais aussi des acteurs externes, clients, fournisseurs ou prestataires.
- Est utilisable directement par des personnes des métiers concernés, sans nécessiter l’intervention d’informaticiens de l’entreprise.


PRaaS, processiels et BPO (Business Process Outsourcing)

Pourquoi promouvoir PRaaS, un concept de plus, dans notre monde informatique qui est très friand de néologismes et de sigles ?

Il y a une excellente raison pour le faire ; je suis persuadé que c’est une innovation forte, qui va jouer un rôle clef au cours des cinq prochaines années.

PRaaS se situe au confluent de trois mouvements majeurs :

Offshore BPO - BPO, Business Process Outsourcing. Depuis des dizaines d’années, les entreprises ont externalisé des activités “Back-office” à des sociétés spécialisées, souvent situées en Inde, en Afrique du Nord ou dans des pays de l’Est de l’Europe.

- L’émergence de processiels, progiciels construits autour d’un processus, thème que j’ai traité ily a peu.

- L’arrivée du Cloud Computing, qui met à disposition des entreprises et des éditeurs de solutions informatiques de la puissance informatique infinie, fiable et sécurisée, à des coûts très compétitifs.

Définition PRaaS - BPO : Processiel:Cloud Il devient maintenant possible de cumuler les avantages des trois démarches ...  dans un PRaaS :

- L’entreprise cliente peut accélérer sa démarche BPO en s’appuyant sur une offre PRaaS qui va exploser, plus modulaire, capable de prendre en charge des processus plus spécialisés et très orientés “Front-office”.

- Une entreprise qui possède une forte expertise métier dans un processus spécialisé peut construire un PRaaS performant, rapidement, et qui sera potentiellement disponible pour des clients dans le monde entier.

Amiando events Amiando en est un bon exemple : ce PRaaS prend en charge toute la réalisation d’un événement ou d’une conférence. Il a été utilisé pour plus de 50 000 événements, et le service est déjà disponible en Français, Anglais, Allemand et Espagnol.

- Le Cloud fournit l’infrastructure informatique qui permet d’héberger cette famille de services, en libérant les développeurs de PRaaS de contraintes de performances et d’investissements lourds dans des infrastructures informatiques spécifiques.

Une autre définition du PRaaS devient possible :

Un PRaaS, ou quand un BPO rencontre un Processiel sur le Cloud.


PRaaS, un composant de plus dans la “nébuleuse” Cloud Computing

L’arrivée rapide de solutions PRaaS accroît encore plus l’intérêt du Cloud Computing pour les entreprises de toutes tailles, de tous les secteurs d’activités.

Cloud I, P, SaaS Aujourd’hui, une DSI est l’interlocutrice principale des acteurs du Cloud ; elle met en œuvre les trois composants principaux actuels du Cloud Computing :

- IaaS, Infrastructures as a Service = mise à disposition de ressources telles que serveurs ou capacité de stockage. AWS, Amazon Web Services, est aujourd’hui le leader incontesté de l’IaaS.

- PaaS, Platform as a Service = outils à la disposition des équipes de développement, pour écrire des programmes en Java, Phyton ou autres langages.  Google App Engine ou Force.com en sont deux bons exemples.

- SaaS, Software as a Service
. C’est la brique la plus connue du Cloud. Jeff Kaplan publie depuis 2 ans SaaS Showplace, un catalogue qui contient aujourd’hui plus d’un millier de solutions SaaS.

Iaas, PaaS, SaaS, PraaS Ce quatrième composant du Cloud que je propose aujourd’hui, PRaaS, est le premier qui s’adresse directement aux responsables métiers d’une entreprise.
Ceci ne veut pas dire, au contraire, que la DSI ne peut jouer un rôle utile, en accompagnant les métiers et en aidant la nouvelle solution PRaaS à dialoguer avec les applications existantes.

C’est par contre l’amorce d’un tournant majeur dans la jeune histoire de l’informatique : pour la première fois, les solutions deviennent suffisamment “industrielles” pour que les responsables métiers soient capables de les choisir, déployer et utiliser directement, seuls.


Outils de construction de processus spécifiques

Pour compléter ce panorama, je souhaite présenter une famille d’outils qui vont compléter les solutions SaaS et PRaaS : ce sont des logiciels qui permettent de ... construire des processus spécifiques sur le Cloud.

Quelles que soient la qualité et la variété des solutions SaaS/PRaaS disponibles, les entreprises auront toujours besoin d’un peu de flexibilité pour gérer des processus qui leur sont spécifiques.
Lotus Notes/Domino a été, pendant 15 années, l’excellent outil qui répondait à ces attentes.

Les offres modernes, pour le Cloud Computing, sont encore très jeunes, mais pleines de promesses.
J’en citerai deux, françaises, qui proposent des approches différentes, et très complémentaires, pour construire ces processus “sur mesure” :

RunMyProcess création processus - RunMyProcess (RMP).  RMP permet de développer des processus qui s’appuient sur les solutions SaaS existantes dans l’entreprise. A titre d’exemple, Revevol a utilisé RMP pour automatiser la prise de commandes de Google Apps. (Remarque : Revevol est partenaire de RunMyProcess).

- Vdoc Software, de la société Visiativ. Je les ai rencontrés récemment, et je trouve leur démarche intelligente. Leur outil permet de développer rapidement des processus spécialisés autonomes, qui pourront s’exécuter sur le Cloud.  Je pense que ce sera un outil utilisé en priorité par des consultants ou sociétés ayant une forte compétence dans un métier spécifique.
Cet outil leur permettra de construire des ... PRaaS !

L’arrivée de PRaaS est une excellente nouvelle pour les entreprises utilisatrices de solutions informatiques. 
Dans les cinq années qui viennent, l’offre de PRaaS couvrira, très bien, l’essentiel des processus de soutien dont ont besoin les entreprises.
Ceci leur permettra de concentrer toute l’énergie de leurs équipes informatiques sur les seuls processus métiers, porteurs de compétitivité et de différentiation.

PRaaS, on en reparlera dans le prochain chapitre de la saga Tsunami Cloud/SaaS consacrée aux éditeurs de logiciels !

Read the original blog entry...

More Stories By Louis Nauges

Louis Naugès is Founder & President of Revevol, the first European Consulting organization 100% dedicated to SaaS and Cloud Computing. He has 30 years of IT experience. Very few people in Europe have his knowledge and expertise in Cloud & SaaS technologies and applications. He works directly with CIOs of very large organizations. Revevol is the first EMEA distributor of Google Apps and the largest worldwide organization deploying Google Apps is one of Revevol's clients.

CloudEXPO Stories
Extreme Computing is the ability to leverage highly performant infrastructure and software to accelerate Big Data, machine learning, HPC, and Enterprise applications. High IOPS Storage, low-latency networks, in-memory databases, GPUs and other parallel accelerators are being used to achieve faster results and help businesses make better decisions. In his session at 18th Cloud Expo, Michael O'Neill, Strategic Business Development at NVIDIA, focused on some of the unique ways extreme computing is being used on IBM Cloud, Amazon, and Microsoft Azure and how to gain access to these resources in the cloud... for FREE!
Digital transformation has increased the pace of business creating a productivity divide between the technology haves and have nots. Managing financial information on spreadsheets and piecing together insight from numerous disconnected systems is no longer an option. Rapid market changes and aggressive competition are motivating business leaders to reevaluate legacy technology investments in search of modern technologies to achieve greater agility, reduced costs and organizational efficiencies. In this session, learn how today's business leaders are managing finance in the cloud and the essential steps required to get on the right path to creating an agile, efficient and future-ready business.
CI/CD is conceptually straightforward, yet often technically intricate to implement since it requires time and opportunities to develop intimate understanding on not only DevOps processes and operations, but likely product integrations with multiple platforms. This session intends to bridge the gap by offering an intense learning experience while witnessing the processes and operations to build from zero to a simple, yet functional CI/CD pipeline integrated with Jenkins, Github, Docker and Azure.
Fact: storage performance problems have only gotten more complicated, as applications not only have become largely virtualized, but also have moved to cloud-based infrastructures. Storage performance in virtualized environments isn’t just about IOPS anymore. Instead, you need to guarantee performance for individual VMs, helping applications maintain performance as the number of VMs continues to go up in real time. In his session at Cloud Expo, Dhiraj Sehgal, Product and Marketing at Tintri, shared success stories from a few folks who have already started using VM-aware storage. By managing storage operations at the VM-level, they’ve been able to solve their most vexing storage problems, and create infrastructures that scale to meet the needs of their applications. Best of all, they’ve got predictable, manageable storage performance – at a level conventional storage can’t match. ...
"We do one of the best file systems in the world. We learned how to deal with Big Data many years ago and we implemented this knowledge into our software," explained Jakub Ratajczak, Business Development Manager at MooseFS, in this SYS-CON.tv interview at 20th Cloud Expo, held June 6-8, 2017, at the Javits Center in New York City, NY.