Welcome!

Cloud Expo Authors: Yeshim Deniz, Liz McMillan, Pat Romanski, Elizabeth White, Carmen Gonzalez

Blog Feed Post

R2I : la Révolution Industrielle Informatique - Cinquième partie : DSI (Direction des Systèmes d’Information)

 

CIO on tableRappel des « chapitres » précédents :

Première partie : les bases de la R2I.

Deuxième partie : les infrastructures.

Troisième partie : les usages.

Quatrième partie : les fournisseurs.

(En anglais, DSI = CIO, Chief Information Officer)

Industrial revolutionLa R2I, Révolution Industrielle Informatique est en marche et rien ne peut plus l’arrêter : infrastructures et usages industriels sont disponibles, des fournisseurs innovants proposent des solutions industrielles ; il ne reste plus qu’à faire profiter de cette R2I toutes les organisations, privées ou publiques, grandes ou petites !

Le nouveau rôle, passionnant, d’une DSI, c’est d’en faire bénéficier l’organisation où elle travaille, ses clients et ses collaborateurs en déployant (vous l’aviez deviné)... un Système d’Information Industriel.

 

Les nouveaux métiers d’une DSI industrielle

Infrastructures Cloud, usages en SaaS, ce sont d’excellentes nouvelles pour les entreprises, donc pour les DSI dont le métier principal est de fournir aux clients de l’entreprise et à ses collaborateurs un Système d’Information ergonomique, accessible en permanence, flexible, fiable et à faible coût.

IT as a ServiceCe schéma présente le contexte d’une DSI, gestionnaire d’un Système d’Information que je définis comme  : IT as a Service.

Quelques explications s’imposent :

- La DSI sert d’intermédiaire entre ses « clients » et les solutions qu’elle propose. Elle s’organise en quatre équipes principales, pour ses activités métiers :

  • Infrastructures
  • Usages transverses
  • Usages métiers
  • Informatique flexible

Structure DSI Industrielle- Pour les clients, ce sont des « services » et ils vont juger la qualité des services, pas « comment » ils sont fournis. Clouds publics, communautaires ou privés, ils ne se posent même pas la question.

- L’équipe « infrastructures » a la responsabilité de définir quels seront les serveurs, réseaux et postes de travail qui permettent de fournir et utiliser les services proposés. Les choix d’infrastructures (tous les nouveaux usages par navigateur, HTML5...) s’imposent maintenant aux fournisseurs de services applicatifs.

- L’équipe « usages transverses » (Participatique et fonctions support) recherche en permanence les meilleures applications disponibles, les options SaaS étant toujours privilégiées. Elle fait son « marché » parmi les éditeurs de solutions, en n’hésitant pas à privilégier les offres « best of breed » au détriment des solutions intégrées.

- L’équipe « usages métiers » se concentre sur les 3 à 5 processus cœur métiers clefs qui font que Total n’est pas la BNP ou Axa le groupe Bouygues. La construction industrielle, sur mesure, d’applications métiers spécifiques est souvent la meilleure réponse !

- Toutes les réponses aux spécificités d’une entreprise ne se trouvent pas sur étagère. C’est là qu’intervient « l’équipe informatique flexible », décisionnel et BPM (Business Process Modeling), bien évidemment en mode SaaS, pour construire sur mesure, et vite, les réponses aux très nombreuses demandes des métiers pour des processus simples.

- Dans ce monde « IT as a Service », l’une des nouvelles fonctions les plus importantes, les plus nobles devient celle d’agrégateur de solutions. Elle peut être réalisée en interne ou par de nouvelles générations de sociétés de services qui remplacent les anciens « intégrateurs ».

Voilà un beau programme de transformation des modes de fonctionnement et d’organisation d’une DSI industrielle ; le chemin est tout tracé pour les actions à démarrer en 2013 !

Il reste un volet fondamental, les liens avec... les clients de la DSI.

  

Un Système d’Information au service des clients... internes

Les dimensions marketing et commerciale font trop rarement partie des compétences d’une DSI ; c’est pour cela que je propose la création d’une équipe « relation clients » au sein de la DSI.

Collaboration DSI MétiersDans ce monde R2I, où une majorité de solutions sont opérationnelles et prêtes à l’emploi, cette fonction est encore plus essentielle qu’auparavant.

Si la majorité des responsables informatiques ignorent encore trop souvent la richesse et al variété des solutions Cloud/SaaS existantes, cette non-connaissance est encore plus forte du coté des « clients internes », des directions métiers. La DSI doit donc aller vers eux, vendre ces nouvelles approches, faire le marketing des solutions SaaS existantes...

Les modes anciens de fonctionnement, cahier des charges, appel d’offres, maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre sont... devenus obsolètes.

Scandale des scandales, ce sont les outils et les solutions existantes qui prennent le pouvoir et non plus les « besoins ».

Salon auto general viewEncore une fois, l’exemple de l’industrie l’automobile est utile pour comprendre cette nouvelle démarche R2I. Le salon de l’automobile 2012 de Paris vient de fermer ses portes avec environ 2 millions de visiteurs et des milliers de « solutions voitures » présentées. Rares sont les visiteurs qui sont allés sur les stands de Renault, Mercedes ou Ferrari avec un « cahier des charges » pour demander qu’on leur construise la voiture qui correspond à leurs attentes !

Une DSI moderne doit, progressivement, suivre une démarche similaire :

  • Organiser périodiquement en interne des « salons solutions ».
  • Faire venir ses « prospects » sur ces salons pour qu’ils puissent choisir les outils qui s’adaptent raisonnablement bien à leurs attentes.
  • Planifier des démonstrations d’usages professionnels avec les nouveaux objets d’accès « autorisés », smartphones, tablettes, PC portables, Chromebooks...
  • Montrer quelques réalisations récentes en SaaS, BI et BPM pour donner envie à d’autres directions métiers d’aller dans la même direction. Ces réalisations peuvent venir de l’interne ou d’autres entreprises.

Cette démarche s’applique rarement aux applications « cœur métiers ». Dans ce cas, une approche projet, avec des équipes venant des métiers, travaillant avec des professionnels de la DSI qui maîtrisent les outils de construction d’applications sur mesure (en mode Web-HTML5) s’impose.

 

Un Système d’Information au service des clients... externes

Répondre efficacement aux attentes de ses clients internes, c’est bien, mais cela ne doit pas faire oublier que la priorité absolue reste... les clients externes, qui achètent les produits et services de nos entreprises. De plus en plus de clients utilisent le Web et internet pour dialoguer ou commercer avec les entreprises.

Business as an IT serviceSur ce schéma :

- IT as a Service représente l’IT interne, définie précédemment avec ses usages métiers et tous les composants transverses, génériques.

- Business as IT Services : vu par les clients externes, ce sont toutes les interactions possibles avec l’entreprise, pour commander des produits ou des services, dialoguer avec des collaborateurs, répondre à des enquêtes...

- Infrastructures as a Service : toutes les interactions numériques entre les clients et l’entreprise se font sur la base des standards Internet. Ce point est fondamental : tout le monde comprend que les clients externes vont se servir d’objets, mobiles à 80 %; pour accéder par navigateur aux services proposés par les entreprises ; il ne viendrait plus à l’idée de personne d’imposer des choix d’OS ou de navigateurs aux clients externes. Le même raisonnement s’applique aussi aux ... clients internes !

3270 screenIl y a de moins en moins de raison pour que les clients internes de l’entreprise soient « punis » en étant obligés d’accéder au SI par des applications archaïques, moches, non ergonomiques et qui leurs imposent des choix réduits d’outils d’accès.

Les choix d’infrastructures modernes, navigateurs, HTML5... s’imposent aux entreprises pour répondre aux exigences de leurs clients externes ; autant en profiter pour que ces mêmes choix techniques soient faits pour les applications destinées aux clients internes.

 

Les challenges « non techniques » d’une DSI industrielle

Challenges AHEAD sLes challenges que doit affronter une DSI ne sont plus :

  • Techniques : les infrastructures Cloud, les solutions SaaS fonctionnent très bien.
  • Financiers : les infrastructures Cloud, les solutions SaaS réduisent rapidement et fortement les coûts du Système d’information.

Restent par contre de nombreux challenges majeurs :

Dollars dans main- Gérer la réduction des budgets de la DSI : si le pouvoir d’une DSI se mesure encore au nombre de serveurs, d’informaticiens dans les équipes ou de millions dans les budgets, il ne faudra pas s’étonner que les résistances internes à une migration vers des solutions industrielles soient fortes.

Homme tête dans sable- Le refus de voir l’importance des changements qui s’annoncent, faire l’autruche, pour ne pas affronter les changements qui s’imposent.

- Ne pas s’appuyer sur les alibis traditionnels de la « néphophobie », sécurité, confidentialité des données, difficultés de travailler « off-line »... pour bloquer les innovations nécessaires.

Passe Muraille- Ouvrir son Système d’Information au maximum, et ne fermer que ce qui est vraiment indispensable. Toute la politique de sécurité actuelle doit souvent être mise à plat, en abandonnant les utopies dangereuses d’une sécurité parfaite ou de la même sécurité pour tous les usages.

- Ne plus considérer les utilisateurs internes comme des dangers, des fraudeurs en puissance ou des pirates dangereux, leur faire confiance et s’appuyer sur leur intelligence pour déployer des applications plus simples et plus performantes.

Vache joug- Se libérer, dès que possible, du joug de la Direction Financière dont dépend encore trop souvent la DSI. Une vision exclusivement « financière » d’un SI n’a plus beaucoup de sens aujourd’hui.

- Préparer immédiatement tous les collaborateurs de la DSI aux nouveaux métiers d’une DSI industrielle. C’est la priorité numéro un, car il n’y aura pas un seul métier historique de l’informatique qui ne sera pas impacté par cette R2I. 

 

Résumé : DSI = Direction des Services d’Information

Dans DSI, je propose de remplacer le S, Systèmes, par le S, Services.

Une DSI industrielle se transforme en prestataire de « services », en majorité achetés, certains construits sur mesure.

CIO T shirtDSI en 2015 : ce sera, plus que jamais, un métier passionnant, porteur d’innovation pour les entreprises et... plein d’avenir pour tous ceux et celles qui sauront s’adapter à ce monde informatique industriel.

Reste un point clef pour réussir : faire partager aux dirigeants de l’entreprise une même compréhension les potentiels de cette Révolution Industrielle Informatique.
Ce sera le thème du sixième et dernier texte de cette série.

Read the original blog entry...

More Stories By Louis Nauges

Louis Naugès is Founder & President of Revevol, the first European Consulting organization 100% dedicated to SaaS and Cloud Computing. He has 30 years of IT experience. Very few people in Europe have his knowledge and expertise in Cloud & SaaS technologies and applications. He works directly with CIOs of very large organizations. Revevol is the first EMEA distributor of Google Apps and the largest worldwide organization deploying Google Apps is one of Revevol's clients.

Cloud Expo Latest Stories
With the explosion of the cloud, more businesses are transitioning to a recurring revenue model to generate reliable sales, grow profits, and open new markets. This opportunity requires businesses to get to market quickly with the pricing and packaging options customers want. In addition, you will want to take advantage of the ensuing tidal wave of data to more effectively upsell, cross-sell and manage your customers. All of this is possible, but only with the right approach. At 15th Cloud Expo, Brendan O'Brien, Co-founder at Aria Systems and the inventor of cloud billing panelists, will lead a panel discussion on what it takes to launch and manage a successful recurring revenue business. The panelists will offer their insights about what each department will need to consider, from financial management to line of business and IT. The panelists will also offer examples from their success in recurring revenue with companies such as Audi, Constant Contact, Experian, Pitney-Bowes, Teleko...
Planning scalable environments isn't terribly difficult, but it does require a change of perspective. In his session at 15th Cloud Expo, Phil Jackson, Development Community Advocate for SoftLayer, will broaden your views to think on an Internet scale by dissecting a video publishing application built with The SoftLayer Platform, Message Queuing, Object Storage, and Drupal. By examining a scalable modular application build that can handle unpredictable traffic, attendees will able to grow your development arsenal and pick up a few strategies to apply to your own projects.
Come learn about what you need to consider when moving your data to the cloud. In her session at 15th Cloud Expo, Skyla Loomis, a Program Director of Cloudant Development at Cloudant, will discuss the security, performance, and operational implications of keeping your data on premise, moving it to the cloud, or taking a hybrid approach. She will use real customer examples to illustrate the tradeoffs, key decision points, and how to be successful with a cloud or hybrid cloud solution.
The cloud provides an easy onramp to building and deploying Big Data solutions. Transitioning from initial deployment to large-scale, highly performant operations may not be as easy. In his session at 15th Cloud Expo, Harold Hannon, Sr. Software Architect at SoftLayer, will discuss the benefits, weaknesses, and performance characteristics of public and bare metal cloud deployments that can help you make the right decisions.
Over the last few years the healthcare ecosystem has revolved around innovations in Electronic Health Record (HER) based systems. This evolution has helped us achieve much desired interoperability. Now the focus is shifting to other equally important aspects – scalability and performance. While applying cloud computing environments to the EHR systems, a special consideration needs to be given to the cloud enablement of Veterans Health Information Systems and Technology Architecture (VistA), i.e., the largest single medical system in the United States.
Cloud and Big Data present unique dilemmas: embracing the benefits of these new technologies while maintaining the security of your organization’s assets. When an outside party owns, controls and manages your infrastructure and computational resources, how can you be assured that sensitive data remains private and secure? How do you best protect data in mixed use cloud and big data infrastructure sets? Can you still satisfy the full range of reporting, compliance and regulatory requirements? In his session at 15th Cloud Expo, Derek Tumulak, Vice President of Product Management at Vormetric, will discuss how to address data security in cloud and Big Data environments so that your organization isn’t next week’s data breach headline.
Scott Jenson leads a project called The Physical Web within the Chrome team at Google. Project members are working to take the scalability and openness of the web and use it to talk to the exponentially exploding range of smart devices. Nearly every company today working on the IoT comes up with the same basic solution: use my server and you'll be fine. But if we really believe there will be trillions of these devices, that just can't scale. We need a system that is open a scalable and by using the URL as a basic building block, we open this up and get the same resilience that the web enjoys.
Is your organization struggling to deal with skyrocketing volumes of digital assets? The amount of data is growing exponentially and organizations are having a hard time managing this growth. In his session at 15th Cloud Expo, Amar Kapadia, Senior Director of Open Cloud Strategy at Seagate, will walk through the essential considerations when developing a cloud storage strategy. In this discussion, you will understand the challenges IT is facing, why companies need to move to cloud, and how the right cloud model can help your business economically overcome the data struggle.
If cloud computing benefits are so clear, why have so few enterprises migrated their mission-critical apps? The answer is often inertia and FUD. No one ever got fired for not moving to the cloud – not yet. In his session at 15th Cloud Expo, Michael Hoch, SVP, Cloud Advisory Service at Virtustream, will discuss the six key steps to justify and execute your MCA cloud migration.
The 16th International Cloud Expo announces that its Call for Papers is now open. 16th International Cloud Expo, to be held June 9–11, 2015, at the Javits Center in New York City brings together Cloud Computing, APM, APIs, Security, Big Data, Internet of Things, DevOps and WebRTC to one location. With cloud computing driving a higher percentage of enterprise IT budgets every year, it becomes increasingly important to plant your flag in this fast-expanding business opportunity. Submit your speaking proposal today!
Most of today’s hardware manufacturers are building servers with at least one SATA Port, but not every systems engineer utilizes them. This is considered a loss in the game of maximizing potential storage space in a fixed unit. The SATADOM Series was created by Innodisk as a high-performance, small form factor boot drive with low power consumption to be plugged into the unused SATA port on your server board as an alternative to hard drive or USB boot-up. Built for 1U systems, this powerful device is smaller than a one dollar coin, and frees up otherwise dead space on your motherboard. To meet the requirements of tomorrow’s cloud hardware, Innodisk invested internal R&D resources to develop our SATA III series of products. The SATA III SATADOM boasts 500/180MBs R/W Speeds respectively, or double R/W Speed of SATA II products.
In today's application economy, enterprise organizations realize that it's their applications that are the heart and soul of their business. If their application users have a bad experience, their revenue and reputation are at stake. In his session at 15th Cloud Expo, Anand Akela, Senior Director of Product Marketing for Application Performance Management at CA Technologies, will discuss how a user-centric Application Performance Management solution can help inspire your users with every application transaction.
SYS-CON Events announced today that Gridstore™, the leader in software-defined storage (SDS) purpose-built for Windows Servers and Hyper-V, will exhibit at SYS-CON's 15th International Cloud Expo®, which will take place on November 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Gridstore™ is the leader in software-defined storage purpose built for virtualization that is designed to accelerate applications in virtualized environments. Using its patented Server-Side Virtual Controller™ Technology (SVCT) to eliminate the I/O blender effect and accelerate applications Gridstore delivers vmOptimized™ Storage that self-optimizes to each application or VM across both virtual and physical environments. Leveraging a grid architecture, Gridstore delivers the first end-to-end storage QoS to ensure the most important App or VM performance is never compromised. The storage grid, that uses Gridstore’s performance optimized nodes or capacity optimized nodes, starts with as few a...
SYS-CON Events announced today that Cloudian, Inc., the leading provider of hybrid cloud storage solutions, has been named “Bronze Sponsor” of SYS-CON's 15th International Cloud Expo®, which will take place on November 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Cloudian is a Foster City, Calif.-based software company specializing in cloud storage. Cloudian HyperStore® is an S3-compatible cloud object storage platform that enables service providers and enterprises to build reliable, affordable and scalable hybrid cloud storage solutions. Cloudian actively partners with leading cloud computing environments including Amazon Web Services, Citrix Cloud Platform, Apache CloudStack, OpenStack and the vast ecosystem of S3 compatible tools and applications. Cloudian's customers include Vodafone, Nextel, NTT, Nifty, and LunaCloud. The company has additional offices in China and Japan.
SYS-CON Events announced today that TechXtend (formerly Programmer’s Paradise), a leading value-added provider of server and storage virtualization, and r-evolution will exhibit at SYS-CON's 15th International Cloud Expo®, which will take place on November 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. TechXtend (formerly Programmer’s Paradise) is a leading value-added provider of software, systems and solutions for corporations, government organizations, and academic institutions across the United States and Canada. TechXtend is the Exclusive Reseller in the United States for r-evolution