Welcome!

Cloud Expo Authors: Pat Romanski, Elizabeth White, Brad Anderson, Liz McMillan, Christopher Campbell

News Feed Item

Lenovo déclare ses résultats pour le deuxième trimestre 2012 - 2013

Lenovo Group a publié aujourd’hui ses résultats pour le deuxième trimestre clos au 30 septembre 2012. Surpassant le marché dans toutes les zones géographiques, Lenovo a continué à progresser pour devenir le numéro un du secteur des PC, avec un chiffre d’affaires trimestriel record de 8,7 milliards de dollars, une hausse de 11 % en glissement annuel. Avec une croissance plus rapide que les quatre premières entreprises de PC durant trois années de suite, Lenovo a également généré encore une fois un résultat trimestriel avant impôts record à 204 millions de dollars, la preuve que la société continue sur sa lancée et a consolidé sa croissance rentable.

Au cours du deuxième trimestre, les livraisons mondiales de PC de Lenovo ont augmenté de 10,3 %, dans un marché difficile qui a reculé de 8 % en glissement annuel, le 14e trimestre de suite que la société a progressé plus rapidement que le secteur des PC dans son ensemble. Dans cet environnement difficile, Lenovo a atteint sa plus grande part de marché à ce jour, soit 15,6 %*, gagnant des points de part de marché dans toutes les zones géographiques, dans toutes les catégories de produits où elle est présente et dans chacun de ses segments de clientèle respectifs.

Cette croissance équilibrée, qui caractérise Lenovo depuis les trois dernières années, est le résultat de la focalisation continue de la société sur sa stratégie « protéger et attaquer », par laquelle Lenovo renforce sa position dans les endroits ou marchés où ses affaires sont rentables, tout en s’ouvrant sur de nouveaux endroits ou marchés dans lesquels des opportunités d’atteindre encore plus de clients se présentent. Entrer sur ces nouveaux marchés est essentiel pour que Lenovo conserve sa position de leader dans l’ère du PC Plus, où les tablettes, smartphones et télévisions connectées à Internet continuent à gagner du terrain et à conquérir un nombre record de clients.

Outre l’augmentation impressionnante de ses parts de marché, Lenovo a déclaré un résultat net de 162 millions de dollars au deuxième trimestre, une hausse de 13 % en glissement annuel, la marge brute s’établissant à 12,1 %. Pour le deuxième trimestre, le bénéfice brut a progressé de 11 % en glissement annuel, à 1,1 milliard de dollars, tandis que le bénéfice d’exploitation était au deuxième trimestre de 206 millions de dollars, une hausse de 24 % en glissement annuel.

Le bénéfice par action de base pour le deuxième trimestre est ressorti à 1,58 cent, soit 12,25 HK cents. Au 30 septembre 2012, les réserves nettes de trésorerie totalisaient 3,6 milliards de dollars. Le conseil d’administration de Lenovo a déclaré un dividende provisoire de 4,5 HK cents par action.

Alors que l’ère du PC Plus continue à prendre forme, Lenovo a pris plusieurs décisions audacieuses au cours du deuxième trimestre en vue de consolider sa position de leader, annonçant deux rachats importants : CCE, bien connu au Brésil comme un leader du marché des PC et de l’électronique grand public, ce qui étend considérablement la présence de Lenovo sur le troisième plus grand marché des PC du monde, notamment des capacités de fabrication ; et Stoneware, un éditeur de logiciels basé dans l’Indiana, axé sur l’informatique dématérialisée. Cette dernière acquisition va aider Lenovo à développer ses capacités au niveau des offres cloud aussi bien commerciales que pour les particuliers, et spécialement la capacité à fournir du contenu sécurisé sur de multiples appareils dans le secteur de l’éducation et celui des administrations.

Ces deux rachats ont eu lieu tout de suite après l’annonce par Lenovo d’un partenariat mondial avec EMC visant à former un programme de développement de technologie de serveur qui contribuera à stimuler l’innovation et à étendre les capacités de Lenovo en termes de serveurs x86 de norme industrielle. Dans le cadre de cet accord, Lenovo commercialisera elle-même ces serveurs et les embarquera dans certains systèmes de stockage EMC au fil du temps. La semaine dernière, Lenovo a annoncé la création de Enterprise Product Group, une nouvelle division qui sera axée sur l’expansion des offres de la société en termes de serveurs, stockage, mise en réseau et logiciels destinées à tout un éventail de clients commerciaux, notamment les grandes entreprises, les PME et les intégrateurs de systèmes.

Au cours du deuxième trimestre également, Lenovo a annoncé que la société allait ouvrir une usine en Caroline du Nord, créant 115 nouveaux emplois dans l’industrie, renforçant sa position par rapport à la concurrence en tant que société internationale bien ancrée au niveau local.

« Grâce à la solide exécution de sa stratégie « protéger et attaquer », Lenovo a continué sur sa lancée en termes de croissance solide et équilibrée. Notre part du marché mondial des PC a atteint un autre record historique, nous rapprochant ainsi de notre rêve de devenir le leader mondial des PC. Grâce aux efforts que nous faisons depuis quatre ans, notre division PC grand public est passée numéro un mondial de ce segment pour la première fois. Notre division smartphones en Chine, que nous avons créée il y a seulement deux ans, a encore une fois renforcé sa place de numéro deux », a déclaré Yang Yuanqing, PDG de Lenovo. « Plus important encore, nous avons non seulement progressé rapidement mais aussi amélioré notre rentabilité de façon constante, le résultat avant impôts atteignant un chiffre record ce trimestre. À mesure que les marchés émergents en dehors de la Chine et la division transactionnelle mature entrent au stade de croissance rentable, et que notre activité smartphones et autres MIDH (Internet mobile/foyer numérique) continue à se développer, la rentabilité globale de Lenovo va continuer à s’améliorer. »

VUE D’ENSEMBLE PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

  • Lenovo Chine a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 3,9 milliards de dollars au deuxième trimestre fiscal, une progression de 20 % en glissement annuel, et représentant 44 % du chiffre d’affaires mondial de la société. Au cours du deuxième trimestre, Lenovo a augmenté sa position de numéro un en Chine, le plus grand marché des PC au monde, à une part de marché leader de 34 %, une hausse de 2,4 points en glissement annuel. Les livraisons de PC de Lenovo en Chine ont augmenté de 8 % en glissement annuel au cours du trimestre, un résultat non négligeable étant donné que l’ensemble du marché chinois des PC n’a pas progressé. En tant que fournisseur numéro un de PC en Chine, les livraisons de PC de Lenovo dépassent celles de ses quatre autres plus importants concurrents mis ensemble. À noter, la solidité continue de Lenovo dans les villes chinoises émergentes et le fait que la société continue à renforcer sa réputation grâce à d’autres offres de produits, tels que les smartphones, tablettes et télévisions connectées à Internet, alors qu’elle conduit les consommateurs dans l’ère du PC Plus.
  • Dans la région Asie Pacifique/Amérique latine, Lenovo a atteint une part de marché record de 11,5 % au deuxième trimestre fiscal, en hausse de 1,6 point en glissement annuel. Dans un marché des PC en recul de 10 % en glissement annuel, la société a augmenté ses livraisons de PC dans toute la région d’un impressionnant 5 %. Lenovo était un fournisseur leader de PC au Japon, le cinquième plus grand marché de PC au monde et le numéro un en Inde également, où la société a progressé de 31,8 % et a gagné 4,8 points de part de marché en glissement annuel. Dans les pays d’Amérique latine (hors Brésil), Lenovo a enregistré sa toute première part de marché globale à deux chiffres, tout en gagnant 4,1 points de part de marché en glissement annuel. Le chiffre d’affaires consolidé sur l’ensemble de la région a totalisé 1,8 milliard de dollars, représentant 21 % du chiffre d’affaires mondial de Lenovo.
  • Pour la toute première fois, Lenovo en Europe Moyen-Orient/Afrique a atteint une part de marché à deux chiffres, clôturant le deuxième trimestre à 10,8 %, une hausse de 3,0 points de part de marché en glissement annuel. Ces gains ont permis à Lenovo de devenir le troisième plus important fournisseur de PC dans la région EMOA. Les gains en termes de part de marché de Lenovo étaient semblables sur l’ensemble de la région, avec une hausse dans tous les marchés. Parmi les faits marquants au deuxième trimestre, citons les places de numéro un de la société en Russie et en Allemagne, où dans ce pays Lenovo a gagné 3,9 points supplémentaires de part de marché en glissement annuel. Bien que dans son ensemble le secteur ait reculé de 8 % dans cette région, Lenovo a augmenté ses livraisons de PC de 27 % en glissement annuel, un résultat sensationnel. Le chiffre d’affaires de la société au deuxième trimestre était de 1,8 milliard de dollars, une amélioration en glissement annuel de 12 %, représentant 21 % du chiffre d’affaires mondial total de Lenovo.
  • Les livraisons de PC de Lenovo en Amérique du Nord au deuxième trimestre ont augmenté de 8 % en glissement annuel, dans un marché qui a fortement reculé de 12 % environ. Dans cet environnement, la société a gagné 1,6 point de part de marché pour atteindre une part de marché record aux États-Unis de 8,3 %. Le chiffre d’affaires consolidé au deuxième trimestre a augmenté de 7 % en glissement annuel à 1,2 milliard de dollars, soit 14 % du chiffre d’affaires mondial total de la société. Provoqué par la multiplication par dix de sa présence au détail dans tous les États-Unis, Lenovo a connu une augmentation importante de ses ventes dans le segment grand public de ce pays. Les comptes commerciaux ont eux aussi fortement progressé dans ce pays.

VUE D’ENSEMBLE PAR PRODUIT

  • Pour la toute première fois, Lenovo est devenu le plus grand fournisseur mondial de PC portables. Les livraisons d’ordinateurs portables de la société à l’échelle mondiale étaient en hausse de 11,3 % en glissement annuel pendant le trimestre, ce qui a permis à Lenovo de gagner 2,6 points de part de marché et d’atteindre une part de marché record de 16 % pour les ordinateurs portables. Dans l’ensemble du secteur, les livraisons d’ordinateurs portables étaient en baisse de 7 % en glissement annuel. Le segment Ordinateurs portables de Lenovo a continué d’être le contributeur majeur au chiffre d’affaires mondial de la société, générant 53 % du chiffre d’affaires total de Lenovo. Le chiffre d’affaires consolidé au niveau mondial du segment Ordinateurs portables de Lenovo au deuxième trimestre a totalisé 4,6 milliards de dollars, une progression de 3 % en glissement annuel. Au cours du deuxième trimestre, Lenovo a annoncé un ensemble impressionnant de nouveaux produits : ThinkPad X1 Carbon, ThinkPad T430u ultrabook et ThinkPad Tablet 2, la première tablette de la société faite spécialement pour Windows 8. Le mois dernier, Lenovo a suscité l’attention du secteur avec l’annonce de trois nouveaux convertibles, Yoga 13, Lynx et Twist, des tablettes articulées et que l’on peut séparer, conçues pour Windows 8.
  • Le chiffre d’affaires consolidé au niveau mondial du segment Ordinateurs de bureau de Lenovo a augmenté de 5 % en glissement annuel au deuxième trimestre fiscal à 2,8 milliards de dollars, soit 32 % du chiffre d’affaires total de Lenovo. Les livraisons d’ordinateurs de bureau de la société à l’échelle mondiale ont augmenté de 8,8 % en glissement annuel au deuxième trimestre, comparé à une baisse globale de 9 % dans le secteur sur le plan international. De ce fait, Lenovo a gagné 2,6 points de part de marché en glissement annuel et affiché une part de marché record de 15 %. Au cours du deuxième trimestre, Lenovo a annoncé son nouveau IdeaCentre A520, un nouveau PC de bureau tout-en-un doté d’un écran 1080p sans cadre compact de 23 pouces prenant en charge le multi-touch avec une grande plage d’ajustements d’angles d’écran (de -5 à 90 degrés à plat) et une qualité d’image parfaite, quel que soit l’angle, pour que les utilisateurs puissent regarder des films, jouer à des jeux basés sur le toucher ou profiter de chats vidéo, quelle que soit leur place.
  • Entrant dans sa deuxième année d’exploitation, le groupe Lenovo Mobile Internet Digital Home (MIDH) progresse à grand pas, avec un chiffre d’affaires consolidé de 718 millions de dollars, une hausse de 155 % en glissement annuel au deuxième trimestre fiscal et 8 % du chiffre d’affaires global de la société. Avec les smartphones et les tablettes à la tête de l’assaut des PC Plus de la société, Lenovo a continué à devancer l’hypercroissance en livraisons en Chine, et est désormais le deuxième plus grand fournisseur en Chine dans chacune de ces catégories de produits. Lenovo a gagné le chiffre incroyable de 12,5 points de part de marché des smartphones en glissement annuel au deuxième trimestre, pour une part de marché globale de 14,2 % en Chine. Au cours du deuxième trimestre, Lenovo a annoncé que la société allait commencer à vendre des smartphones en Indonésie, aux Philippines et au Vietnam, et la semaine dernière, a ajouté l’Inde à la liste.

À PROPOS DE LENOVO

Lenovo (HKSE : 992) (ADR : LNVGY) est une société de technologie personnelle qui pèse 30 milliards de dollars et l’un des deux premiers fabricants de PC au monde, qui compte des clients dans plus de 160 pays. Lenovo, dont la mission est la fabrication de PC et d’appareils Internet mobiles de conception exceptionnelle, s’appuie sur l’innovation produit, une chaîne logistique mondiale extrêmement efficace et une solide exécution stratégique. Formée par l’acquisition par Lenovo Group de l’ancienne division Personal Computing d’IBM, la société développe, fabrique et commercialise des produits et services technologiques fiables, de haute qualité, sécurisés et faciles à utiliser. Ses gammes de produits comprennent les fameux PC commerciaux de la marque Think et les PC grand public de la marque Idea, ainsi que des serveurs, des postes de travail et une gamme de dispositifs Internet mobiles, y compris des tablettes et des smartphones. Lenovo, une société mondiale figurant au Fortune 500, exploite des centres de recherche majeurs à Yamato, au Japon ; Pékin, Shanghai et Shenzhen, en Chine ; et Raleigh, en Caroline du Nord. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.lenovo.com.

*Cf données IDC du T3 2012

RÉCAPITULATIF FINANCIER

       

Pour le deuxième trimestre clos au 30 septembre 2012

(en millions de dollars, sauf données par action)

 
 
T212/13
 
T2
11/12
 
Variation
en glissement annuel
Chiffre d’affaires 8 672   7 786   11 %
Bénéfice brut 1 050   947   11 %
Marge bénéficiaire brute 12,1 %   12,2 %   -0,1 pt
Charges d’exploitation (844)   (781)   8 %
Ratio Dépenses/Chiffre d’affaires 9,7 %   10,0 %   -0,3 pt
Bénéfice d’exploitation 206   166   24 %
Autres charges hors exploitation (2)   (1)   47 %
Résultat avant impôts 204   165   24 %
Impôts (41)   (20)   103 %
Bénéfice pour la période 163   145   13 %
Parts des actionnaires sans contrôle (1)   (1)   12 %
Bénéfice attribuable aux détenteurs de titres 162   144   13 %
BPA (cents)          
de base 1,58   1,41   0,17
Dilué 1,55   1,38   0,17

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

More Stories By Business Wire

Copyright © 2009 Business Wire. All rights reserved. Republication or redistribution of Business Wire content is expressly prohibited without the prior written consent of Business Wire. Business Wire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

Cloud Expo Breaking News
Simply defined the SDDC promises that you’ll be able to treat “all” of your IT infrastructure as if it’s completely malleable. That there are no restrictions to how you can use and assign everything from border controls to VM size as long as you stay within the technical capabilities of the devices. The promise is great, but the reality is still a dream for the majority of enterprises. In his session at 14th Cloud Expo, Mark Thiele, EVP, Data Center Tech, at SUPERNAP, will cover where and how a business might benefit from SDDC and also why they should or shouldn’t attempt to adopt today.
MapDB is an Apache-licensed open source database specifically designed for Java developers. The library uses the standard Java Collections API, making it totally natural for Java developers to use and adopt, while scaling database size from GBs to TBs. MapDB is very fast and supports an agile approach to data, allowing developers to construct flexible schemas to exactly match application needs and tune performance, durability and caching for specific requirements.
APIs came about to help companies create and manage their digital ecosystem, enabling them not only to reach more customers through more devices, but also create a large supporting ecosystem of developers and partners. While Facebook, Twitter and Netflix were the early adopters of APIs, large enterprises have been quick to embrace the concept of APIs and have been leveraging APIs as a connective tissue that powers all interactions between their customers, partners and employees. As enterprises embrace APIs, some very specific Enterprise API Adoption patterns and best practices have started emerging. In his session at 14th Cloud Expo, Sachin Agarwal, VP of Product Marketing and Strategy at SOA Software, will talk about the most common enterprise API patterns and will discuss how enterprises can successfully launch an API program.
The social media expansion has shown just how people are eager to share their experiences with the rest of the world. Cloud technology is the perfect platform to satisfy this need given its great flexibility and readiness. At Cynny, we aim to revolutionize how people share and organize their digital life through a brand new cloud service, starting from infrastructure to the users’ interface. A revolution that began from inventing and designing our very own infrastructure: we have created the first server network powered solely by ARM CPU. The microservers have “organism-like” features, differentiating them from any of the current technologies. Benefits include low consumption of energy, making Cynny the ecologically friendly alternative for storage as well as cheaper infrastructure, lower running costs, etc.
Next-Gen Cloud. Whatever you call it, there’s a higher calling for cloud computing that requires providers to change their spots and move from a commodity mindset to a premium one. Businesses can no longer maintain the status quo that today’s service providers offer. Yes, the continuity, speed, mobility, data access and connectivity are staples of the cloud and always will be. But cloud providers that plan to not only exist tomorrow – but to lead – know that security must be the top priority for the cloud and are delivering it now. In his session at 14th Cloud Expo, Kurt Hagerman, Chief Information Security Officer at FireHost, will detail why and how you can have both infrastructure performance and enterprise-grade security – and what tomorrow's cloud provider will look like.
Today, developers and business units are leading the charge to cloud computing. The primary driver: faster access to computing resources by using the cloud's automated infrastructure provisioning. However, fast access to infrastructure exposes the next friction point: creating, delivering, and operating applications much faster. In his session at 14th Cloud Expo, Bernard Golden, VP of Strategy at ActiveState, will discuss why solving the next friction point is critical for true cloud computing success and how developers and business units can leverage service catalogs, frameworks, and DevOps to achieve the true goal of IT: delivering increased business value through applications.
Web conferencing in a public cloud has the same risks as any other cloud service. If you have ever had concerns over the types of data being shared in your employees’ web conferences, such as IP, financials or customer data, then it’s time to look at web conferencing in a private cloud. In her session at 14th Cloud Expo, Courtney Behrens, Senior Marketing Manager at Brother International, will discuss how issues that had previously been out of your control, like performance, advanced administration and compliance, can now be put back behind your firewall.
More and more enterprises today are doing business by opening up their data and applications through APIs. Though forward-thinking and strategic, exposing APIs also increases the surface area for potential attack by hackers. To benefit from APIs while staying secure, enterprises and security architects need to continue to develop a deep understanding about API security and how it differs from traditional web application security or mobile application security. In his session at 14th Cloud Expo, Sachin Agarwal, VP of Product Marketing and Strategy at SOA Software, will walk you through the various aspects of how an API could be potentially exploited. He will discuss the necessary best practices to secure your data and enterprise applications while continue continuing to support your business’s digital initiatives.
The revolution that happened in the server universe over the past 15 years has resulted in an eco-system that is more open, more democratically innovative and produced better results in technically challenging dimensions like scale. The underpinnings of the revolution were common hardware, standards based APIs (ex. POSIX) and a strict adherence to layering and isolation between applications, daemons and kernel drivers/modules which allowed multiple types of development happen in parallel without hindering others. Put simply, today's server model is built on a consistent x86 platform with few surprises in its core components. A kernel abstracts away the platform, so that applications and daemons are decoupled from the hardware. In contrast, networking equipment is still stuck in the mainframe era. Today, networking equipment is a single appliance, including hardware, OS, applications and user interface come as a monolithic entity from a single vendor. Switching between different vendor'...
Cloud backup and recovery services are critical to safeguarding an organization’s data and ensuring business continuity when technical failures and outages occur. With so many choices, how do you find the right provider for your specific needs? In his session at 14th Cloud Expo, Daniel Jacobson, Technology Manager at BUMI, will outline the key factors including backup configurations, proactive monitoring, data restoration, disaster recovery drills, security, compliance and data center resources. Aside from the technical considerations, the secret sauce in identifying the best vendor is the level of focus, expertise and specialization of their engineering team and support group, and how they monitor your day-to-day backups, provide recommendations, and guide you through restores when necessary.
Cloud scalability and performance should be at the heart of every successful Internet venture. The infrastructure needs to be resilient, flexible, and fast – it’s best not to get caught thinking about architecture until the middle of an emergency, when it's too late. In his interactive, no-holds-barred session at 14th Cloud Expo, Phil Jackson, Development Community Advocate for SoftLayer, will dive into how to design and build-out the right cloud infrastructure.
You use an agile process; your goal is to make your organization more agile. What about your data infrastructure? The truth is, today’s databases are anything but agile – they are effectively static repositories that are cumbersome to work with, difficult to change, and cannot keep pace with application demands. Performance suffers as a result, and it takes far longer than it should to deliver on new features and capabilities needed to make your organization competitive. As your application and business needs change, data repositories and structures get outmoded rapidly, resulting in increased work for application developers and slow performance for end users. Further, as data sizes grow into the Big Data realm, this problem is exacerbated and becomes even more difficult to address. A seemingly simple schema change can take hours (or more) to perform, and as requirements evolve the disconnect between existing data structures and actual needs diverge.
SYS-CON Events announced today that SherWeb, a long-time leading provider of cloud services and Microsoft's 2013 World Hosting Partner of the Year, will exhibit at SYS-CON's 14th International Cloud Expo®, which will take place on June 10–12, 2014, at the Javits Center in New York City, New York. A worldwide hosted services leader ranking in the prestigious North American Deloitte Technology Fast 500TM, and Microsoft's 2013 World Hosting Partner of the Year, SherWeb provides competitive cloud solutions to businesses and partners around the world. Founded in 1998, SherWeb is a privately owned company headquartered in Quebec, Canada. Its service portfolio includes Microsoft Exchange, SharePoint, Lync, Dynamics CRM and more.
The world of cloud and application development is not just for the hardened developer these days. In their session at 14th Cloud Expo, Phil Jackson, Development Community Advocate for SoftLayer, and Harold Hannon, Sr. Software Architect at SoftLayer, will pull back the curtain of the architecture of a fun demo application purpose-built for the cloud. They will focus on demonstrating how they leveraged compute, storage, messaging, and other cloud elements hosted at SoftLayer to lower the effort and difficulty of putting together a useful application. This will be an active demonstration and review of simple command-line tools and resources, so don’t be afraid if you are not a seasoned developer.
SYS-CON Events announced today that BUMI, a premium managed service provider specializing in data backup and recovery, will exhibit at SYS-CON's 14th International Cloud Expo®, which will take place on June 10–12, 2014, at the Javits Center in New York City, New York. Manhattan-based BUMI (Backup My Info!) is a premium managed service provider specializing in data backup and recovery. Founded in 2002, the company’s Here, There and Everywhere data backup and recovery solutions are utilized by more than 500 businesses. BUMI clients include professional service organizations such as banking, financial, insurance, accounting, hedge funds and law firms. The company is known for its relentless passion for customer service and support, and has won numerous awards, including Customer Service Provider of the Year and 10 Best Companies to Work For.